Avec Infini Regret II

VJF025

Jeu de Florent Coupeau et Laurent Closier, couvrant 3 batailles des Guerres de Religions : Ivry 1590, Marc'hallac'h 1591, Craon 1592.

Système de jeu dérivé de "Paris vaut bien une Messe"

Plus de détails

26,95 € TTC

Fiche technique

EditeurCérigo éditions
Langue(s)Français et anglais

En savoir plus

• Ivry 1590 - Mars 1590, Paris est assiégée depuis un an par Henri IV et est au bord de la famine. Pour accroître la pression sur Paris et sur la Normandie, ce dernier part également assiéger Evreux. De son côté, le duc de Mayenne, lieutenant général du royaume de France pour les ligueurs, décide de partir à la rencontre de l’armée royaliste.
Le choc a lieu sur la grande plaine d’Ivry où le roi prononce sa célèbre apostrophe sur son panache blanc lors de la charge contre les lanciers espagnols d’Egmont.

• Marc’hallac’h 1591 - Suite à l’entrée dans la Ligue du gouverneur de Bretagne Philippe de Mercoeur, Henri IV le remplace par le prince de Dombes. Mais celui-ci ne réussit pas à chasser Mercœur et provoque une situation confuse où aucun ne prend l’avantage. Les choses semblent changer avec le débarquement de 7000 Espagnols pour les Ligueurs et de 2400 Anglais pour les Royalistes. Lors de l’année 1591, les armées royaliste et ligueuse auront plusieurs fois l’occasion d’en découdre, comme sur le Marc’hallac’h...

• Craon 1592 - Début 1592, la plus grande partie de la Bretagne est aux mains de la Ligue sous le commandement du Duc de Mercœur avec l’aide d’un fort contingent de troupes espagnoles. Afin d’arrêter sa progression, Henri IV demande au Prince de Dombes de prendre la ville de Craon au carrefour de la Bretagne, de l’Anjou et du Maine. Il est rejoint fin avril par les troupes du Prince de Conti.
Le 22 mai, l’avant-garde de Mercœur arrive en vue de Craon et déloge les avant-postes anglais...
 
Le jeu comporte :
• Une carte de format 59 x 41 cm, imprimée recto/verso
• 216 pions et marqueurs recto-verso prédécoupés
• Un livret de règles et scénarios
• Une aide de jeu en couleur.

Unités : 1 pion = 200 à 1200 hommes, 2 à 4 canons
Hex : 100 m
Tour : 20-30 mn
Complexité : 5 sur 9