Essling, première défaite de Napoléon ? Agrandir l'image

Essling, première défaite de Napoléon ?

HIS0273

Ce produit n'est plus en stock

15,50 € TTC

Fiche technique

Nombre de pages64
Couverturesouple
CollectionDes Batailles et des Hommes
Période1er Empire
EditeurHistoire & Collections
AuteurGilles Boué
Langue(s)Français

En savoir plus

Printemps 1809. L’Autriche, soutenue par l’Angleterre déclare la guerre à la France. Après une rapide avance, les troupes de l’Archiduc Charles repoussent sur le haut Danube une armée française aux ordres du maréchal Berthier. Cependant la valeur des soldats, les prouesses des maréchaux et l’arrivée de l’Empereur renversent une situation compromise.
Se retirant sur la rive gauche du Danube, les Autrichiens sont poursuivis sur l’autre rive par les Français qui s’emparent de Vienne le 12 avril. Napoléon veut maintenant en finir et cherche à engager une bataille décisive.
La Bataille d’Essling oppose, les 21 et 22 mai 1809 les armées française et autrichiennee au cours de combat féroces. Les Autrichiens acculent au Danube les divisions françaises qui ne sont reliées à leurs autres corps que par un frêle pont. L’acharnement des «Kaiserlicks» et les caprices du Danube ont eu raison de la «Furia Francese».
Devant faire face à sa première défaite, moins de deux mois plus tard, Napoléon prendra sa revanche dans la plaine de Wagram

Format 200 x 240 mm
84 pages
Très riche iconographie, carte en 3 D, planches d’uniformes etc.