BELLUM GALLICUM II

VJF018

Un jeu de Frédéric Bey incluant plusieurs scénarios indépendants et un jeu de campagne couvrant la totalité de la Guerre des Gaules.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

24,60 € TTC

Fiche technique

PériodeAntiquité, Moyen-âge
AuteurFrédéric Bey

En savoir plus

La Guerre des Gaules. Les Helvètes décident en 58 av. J.-C. de quitter leurs terres (la Suisse actuelle), soumises à la pression des peuples germaniques, pour émigrer vers le rivage atlantique de la Gaule. Jules César, proconsul des provinces de Gaule Cisalpine et Transalpine, prend alors les devants pour éviter une migration qui  déstabiliserait en profondeur la Gaule indépendante. Il intercepte et massacre les Helvètes près de Bibracte, en territoire Eduen. Répondant à l’appel des Séquanes, César se porte ensuite à la rencontre des Germains d’Arioviste qui ont pénétré dans l’est de la Gaule, et les vainc en bataille rangée.
Jules César est désormais un acteur incontournable de l’équilibre politique de la Gaule. Son armée, suffisante pour affronter les coalitions de quelques tribus, ne lui permettrait sans doute pas de vaincre une rébellion générale de la Gaule. Il doit donc jouer en permanence sur les divisions politiques des Celtes pour défaire leurs tribus les unes après les autres. Le bilan des deux premières années de guerre est excellent : César a remporté trois grandes batailles rangées et a battu les tribus les plus virulentes. Son armée a opéré groupée et s’est montrée invincible en rase campagne.
Après quatre années d’opérations « régionales », la guerre reprend avec une révolte qui va progressivement devenir générale. Fédérées par un jeune et ambitieux chef arverne, Vercingétorix, les tribus de toute la Gaule oublient un instant leurs rivalités pour s’unir contre les Romains. La stratégie de Vercingétorix, en 52 av. J.-C., repose en effet sur le refus des grandes batailles au profit d’actions de guérilla et d’une politique de la terre brûlée. L’épilogue, fatal aux Gaulois, a lieu à Alésia où Vercingétorix est enfermé, assiégé puis contraint à la reddition. La dernière année de la guerre n’est qu’une formalité. La Gaule devient romaine et le restera pendant cinq siècles.

Bellum Gallicum II propose plusieurs scénarios indépendants et un jeu de campagne couvrant la totalité de la Guerre des Gaules. Saurez-vous comme Vercingétorix mobiliser suffisamment de tribus gauloises pour décourager les Romains ?  Saurez-vous comme César mener les légions romaines à la victoire et conquérir la Gaule ?   

Contenu :

• Une carte de format 59 x 41 cm
• 216 pions et marqueurs recto-verso prédécoupés
• Un livret de règles et de dix scénarios
• Deux aides de jeu en couleur. 

Accessoires