KHARKOV 1943, victoire perdue pour les Panzers ? Agrandir l'image

KHARKOV 1943, victoire perdue pour les Panzers ?

HIS0464

Attention : dernières pièces disponibles !

17,50 € TTC

Fiche technique

Nombre de pages80
Couverturesouple
CollectionDes Batailles et des Hommes
Période2e Guerre mondiale
EditeurHistoire & Collections
AuteurPhilippe NAUD
Langue(s)Français

En savoir plus

Entre février et mars 1943, Kharkov, deuxième ville d’Ukraine, fait l’objet d’une lutte acharnée entre l’Armée Rouge et les troupes de l’Axe. Staline, optimiste suite au triomphe de Stalingrad, pense ses adversaires en pleine retraite. Mais le Feldmarschall Manstein garde la tête froide. Grâce au SS-Panzerkorps à peine créé, il planifi e une contre-offensive. A la mi février, le corps d’armée SS s’extrait à grand peine de Kharkov, et, quelques jours plus tard lance la grande attaque souhaitée. En trois semaines, l’Armée Rouge victorieuse se retrouve en pleine retraite et se dégage diffi cilement des griffes de ses adversaires qui font la démonstration de leur grande maîtrise de la guerre de mouvement. Les SS reprennent Kharkov un mois après l’avoir perdu, mais, par là même, privent peut-être Manstein d’une victoire plus importante encore. La situation se stabilise avec le dégel, laissant des adversaires mutuellement épuisés. Si la conjoncture a changé en faveur des Alliés, le « front de l’Est » compte maintenant de nouveaux protagonistes, les unités blindées de la Waffen-SS, dont Hitler espère des miracles pour vaincre enfin son ennemi mortel.